Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

O.P.A - Festival Chahut - Photo Audrey Chassenard

O.P.A - Festival Chahut - Photo Audrey Chassenard

Reçu le 18 décembre 2014

Cette fois,c'est trop.
Aujourd'hui je ne te crois plus.

Tu m'as dit à l'époque de ne pas écouter ceux qui médisent de toi. Dès le départ, je me suis  dit que c'est logique de croire en toi. Pas forcément pour me faire une opinion, mais parce que c'est une évidence. Tu es moi et je suis toi, on fait parti d'un tout, d'une famille.

Mes parents parlent bien de toi et me disent que je dois te respecter depuis que je t'ai découverte et cru te comprendre.

Puis les années passent, pendant lesquelles des fois je te crois, des fois je doute. Il faut dire que tu y mets les moyens...mais souvent tu me rattrapes à la volée.

Je vois des gens crier ton nom à travers le monde entier. J'entends les gens supplier que tu les regardes. Je prends conscience que tu t'acoquines avec des gens mauvais qui n'ont d'ambition que leurs porte-monnaie et leurs réseaux. Grand coup de bling bling, grandes déclarations et coups d'éclats, tu te régales.

Aujourd'hui tu m'enrage. Je ne comprends pas comment tu peux tromper tout le monde avec sept lettres et dans tous les domaines. Tu es sans sentiments et te permets d'anéantir des vies, des espoirs, des rêves, des ambitions, des êtres humains, des animaux, l'environnement. Pourquoi ? Pourquoi à seulement 30 ans je ne peux plus croire en toi ?

J'ai tellement envie de te graver dans ma peau, dans la roche et le bois, que tu vives comme il se doit, faisait corps avec la Terre.

Tu dois être tellement belle au fond.

Aujourd'hui j'ai envie de te déshabiller, te mettre face à un miroir pour que tu réagisses. Regardes-toi. Cette enveloppe brillante étouffe ta profondeur, ton essence... ton rôle.

Tu ne sais plus quoi faire pour que l'on te croit. Je ne veux pas admettre que tu ne souhaites plus servir les tiens, ceux qui sont justes. Tous ces êtres droits qui méritent que tu les épaules et les préserves.

Ces derniers mois, tu t'en es pris à une amie très chère. Impuissante, je me demande... as-tu pris le temps de la regarder ? De sentir ses sentiments et son amour pour ce que tu es... au fond. Est-ce que comme moi et des centaines de personnes à travers le monde, tu te rends compte la chance que tu as de la connaître ? Sens dans ton ventre, au plus profond de toi, comment cette femme, comme tant d'autres que tu maltraites, fais de toi son essence pour avancer. Elle te chante, t'écrit, te raconte aux autres. Avec elle dans ton rang, tu aurais pu redorer ton blason, te ressourcer, te renforcer et retrouver un peu de ta classe. Mais non, aujourd'hui tu décide de lui fermer la porte au nez... avec elle des collègues, des ami.e.s, des familles, des convictions.

Tu sais, ta maladie n'est pas irréversible. Tu sais, ils ont écrit ton nom partout sur des bâtiments il y a longtemps. Aujourd'hui tu es reléguée sur des objets jetables, des canards malades et des matériaux à l'obsolescence programmée...

Ça en serait presque risible, si tu ne brisais pas nos vertèbres dans ta chute. Tu es devenue carriériste, tu laisses des relations influencer tes analyses et ta droiture. Pour une poignée d'argent, un permis de construire, une zone géographique, un privilège, tu anéanties des vies.

Je suis désolée de le réaliser, désolée d'avoir à te le dire, mais je ne crois plus en toi.
Je souhaite que tu trouves ta grandeur, ta dignité et ton sens de l'équité.

Reviens me draguer ma belle avec force et tendresse.
Reviens prendre ma main pour assurer mes pas et m'encourager à explorer à tes côtés.
Renforce la liberté et la beauté de m.
Dis-lui qu'elle a raison de croire en une vie juste et belle.
Reviens aux côtés des tiens.

Nos blessures se panseront, la mémoire nous gardera en alerte pour nous protéger les uns les autres et que jamais plus tu deviennes tu ne traînes ce boulet de préfixe.

En l'attente de t'aimer à nouveau, je te souhaite bien du courage Justice.

Sista G.

Tag(s) : #Messages de soutien, #Procès D.A.L33

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :