Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lettre d'Alain, père de m., au Procureur

E. Alain
A Monsieur le Procureur de la République
T.G. I. de Bordeaux

                                    Le 12 août 2013

 

Monsieur le Procureur,

Je voudrais attirer votre attention sur la situation de ma fille m..

Poète, écrivain elle milite aussi et notamment au D.A.L.33 qui défend le droit au logement pour  les plus précaires.  Depuis l’affaire de l’occupation d’un immeuble de Bordeaux par des familles de migrants, le D.A.L est mis en cause.

En tant que militante de ce mouvement, elle a été auditionnée librement durant 4 heures le lundi 15 juillet puis mise en garde à vue durant 12 heures après la perquisition de son appartement par 6 policiers le jeudi 18 juillet. Perquisition  au cours de laquelle ont été saisis : son téléphone mobile, ses ordinateurs, ses disques durs et autres clés USB, ce qui l’empêche de  mener à bien ses projets artistiques puisque vous disposez de ces ordinateurs et de l'ensemble de ses fichiers (25 ans de labeur !).

Peut-être conviendrez-vous avec moi de la disproportion des moyens mis en œuvre à son encontre. Peut-être aussi penserez-vous avec moi que nous n’avons pas affaire à une terroriste bien redoutable.

Ancien instituteur public, j’ai toujours commenté aux enfants qui m’étaient confiés les valeurs de tolérance, de respect des autres et de la belle devise de la République. Je ne peux pas croire que dans la patrie des Droits de l’Homme, on puisse mettre en cause la liberté d’opinion ni que l’on fasse de la solidarité un délit.

Je vous demande par la présente de restituer au plus vite les objets saisis chez Mlle E. dont le seul "crime" est de mettre sa poésie et la plupart de son temps libre au service d'un monde plus juste et solidaire.

Je vous prie de croire, Monsieur le Procureur, à l’assurance de toute ma considération.

Alain E.

Tag(s) : #Messages de soutien, #Courriers officiels

Partager cet article

Repost 0