Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

[Bordeaux - 24 juin] O.P.A - Concert solidaire pour la famille d'Adama Traoré

Yep !

Le 19 juillet 2016, Adama Traoré, 24 ans, mourait à la gendarmerie de Persan suite à un plaquage ventral pratiqué par des gendarmes.

Cette technique d’immobilisation brutale dénoncée par de nombreuses associations (A.C.A.T, Amnesty International…) est déjà en France à l’origine de plusieurs morts.

Si Lamine Dieng, Ali Ziri, Hakim Ajimi, Mohammed Saoud et désormais Adama Traoré en sont les victimes emblématiques, d’autres, parfois sans nom, n’ayant droit qu’à un entrefilet dans les journaux, succombent aussi chaque année par son emploi démesuré par les forces de l’ordre. Oui, chaque année, on meurt de « crises cardiaques » ou asphyxié dans les fourgons de police ou dans les commissariats…

Face à ces deuils aussi violents qu’inattendus, les familles, projetées dans l’horreur de la perte d’un être cher, trouvent souvent le courage de réclamer « Vérité et Justice », plongeant dans les méandres de procédures complexes où les policiers trouvent toujours protection quand il leurs suffit d’invoquer la légitime défense pour justifier de crimes trop souvent impunis.

Il faut être prêt à payer le prix quand on prend un porte-voix pour dénoncer avec rage le racisme d’Etat qui conduit ces policiers à se sentir intouchables quand ils tuent la jeunesse de nos quartiers ; il faut être prêt à souffrir dans sa chair, dans son mental, quand on refuse de taire ces violences qui font que chaque année, nous portons en moyenne une quinzaine de deuils et un nombre incalculable de blessé-e-s, d’humilié-e-s, de controlé-e-s au faciès…, tandis que les gouvernement se succèdent, donnant toujours plus de moyens aux force de l’ordre pour poursuivre leur sale besogne d’oppression et de répression.

Mais aujourd’hui, bien qu’harcelés, les proches d’Adama Traoré sont plus que jamais mobilisés pour obtenir « Vérité et Justice » et que dans nos mémoires individuelles et collectives, la mort de leur fils, de leur frère, de leur ami soit associée à la condamnation des gendarmes responsables.

C’est parce que depuis près de 8 ans, L’Orchestre Poétique d’Avant-guerre (O.P.A) mène auprès du collectif Contre Les Abus Policiers (C.L.A.P33) un combat acharné pour dénoncer ces crimes que nous organisons à Bordeaux un concert solidaire en soutien à la famille d’Adama Traoré.

Pour chérir nos défunts, pour prendre soin des vivant-e-s, parce que face à ces violences le pire restera toujours l’indifférence et le silence, nous donnerons de la voix, sans censure, sans heurt, avec la même dignité que les proches d’Adama.

Qui peut l’ignorer ? Tant qu’il n’y aura pas de justice, il n’y aura jamais de paix !

Avec Amour et Rage,
L’Orchestre Poétique d’Avant-guerre (O.P.A)

http://www.opa33.org/
https://www.facebook.com/LOrchestrePoetiqueDavantguerreopa/
https://www.facebook.com/La-v%C3%A9rit%C3%A9-pour-Adama-16…/
http://clap33.over-blog.com

Tag(s) : #Communiqués O.P.A

Partager cet article

Repost 0