Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les damnés éternels - Poème de soutien de Bastien

Reçu le 20 septembre 2013 sur la page Fesse Bouc

"Toujours à tes côtés pour avancer m. car il le faut toujours, quels que soient les obstacles qui sont mis en travers de nos routes...
Nous sommes avec toi ! S'ils nous empêchent de te crier notre amour, nous te le murmurerons, s'ils nous empêchent de le murmurer, nous te l'écrirons, et s'ils nous empêchent de l'écrire, nous te le montrerons depuis notre intérieur le plus profond, nous te le montrerons toujours et malgré eux car les toutes les pensées de nos cœurs sont aujourd'hui tournées vers toi et ça, personne ne peut l'empêcher !"
Bastien Nrv

Bastien Nrv a une place bien particulière dans la vie de m.
Peut-être que la tendresse qu'elle éprouve pour lui vient du fait que poètes tous les deux, ils habitent ensemble cette étoile pleine de nostalgie et de brumes, cette lande propice aux espoirs délicats.
Tendre lien peut-être aussi car Bastien est un poète de 15 ans et que cela est émouvant de voir comment si jeune déjà, les mots sont sous sa plume si profonds et si beaux.

Alors m. en veut plus encore, et répond à Bastien, avec l'envie de faire connaître plus largement sa poésie, que son message de soutien sera publié de bon coeur s'il veut bien l'accompagner d'un de ses textes.

"Le chantage affectif" fonctionne et le 2 octobre, Bastien écrit à m. :

"Yep Myriam ! Excuse-moi pour ce retard, mais j'ai finalement décidé d'écrire un texte au lieu de t'en envoyer un déjà écrit, d'où cette attente... Le cours des évènements m'a inspiré et cela a donné le poème que je t'envoie ci-joint. Je suis très heureux de te dédier directement ce texte et j'espère qu'il saura te redonner courage et espoir (bien qu'il ne soit pas lui-même empreint d'un grand bonheur !) dans les moments difficiles... Dis-moi ce que tu en penses !
Plein de bisous !"

Ben m., elle n'en pense que du bien. Elle est fière, émue et vous livre les vers de l'enfant-poète. A Bastien, tout son respect, tout son Amour.

Vive l'Alexandrin !

***
Reçu le 2 octobre 2013
A m., avec tout mon amour et tout mon soutien !

Les damnés éternels

Ô mon fils, qui es-tu ? Qui a bercé tes nuits ?
Ton œil t’a peint un ciel d’orage et de tempête ;
Ta paume, elle, à l’écho d’une raison muette,
A serré fort l’épine et le pétale a fui.

Oui, du haut de l’azur, mon regard paternel
A porté sur tes fils, filles, mères et sœurs.
J’ai vu là, au complet, ta race de penseurs,
Vous qui vous disiez libres, égaux, fraternels !

Hélas ! Je ne distingue au travers de mes larmes
Qu’un atroce centaure arborant ton visage,
Dévorant femme, enfants, abattant l’ermitage,
Flairant partout le sang, et la haine, et les armes.

Serait-ce toi, jadis bâti à mon image,
Qui à présent piétine et pourfend ta famille ?
Serait-ce toi, mon fils, qui rase, brûle, pille,
Crachant sur ton reflet dans les feux de la rage ?

Je te vois étouffer ton amour, de ton mieux ;
Je te vois retourner la Voûte et le Tartare
Pour n’aimer que le Mal. Il est déjà trop tard :
Tu décimes mes fleurs pour apprêter tes pieux !

Aussi, je te condamne à la nuit, à l’Enfer,
Car, hélas, l’ange-même enfante le démon…
Primate satanique excitant mers et monts,
Tu trouveras sans cessa en quoi nuire à ton frère…

Ton point toujours abat ce que bâtit ton cœur,
Un côté te sauva, le second t’as perdu :
Va, immonde animal, meurs comme tu vécus :
La tendresse à la main, à l’autre la fureur.

Bastien Nrv

***
Sur le site d'O.P.A, l'album "Live au Bikini" est en libre téléchargement ici :
http://www.opa33.org/live-au-bikini.html

Le premier texte slamé par m. est un texte de Bastien

Tag(s) : #Messages de soutien

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :